connexion : déconnecté
Accueil
le Siège de L' ASEA49
l association ASEA49
le siege de l ASEA49
Protection de l enfance établissements
pole protection de l enfance milieu ouvert
pole insertion
pole handicap
pole soin
comité d entreprises
page d accueil des salariés
stages
citations
"Si tes projets portent à un an, plante du riz ; à vingt ans, plante un arbre ; à plus d'un siècle, développe les hommes."
Proverbe chinois
citations

La Prévention Spécialisée : Missions du service

Missions

  • Prévention de la marginalisation et aide à l'insertion des jeunes et de leurs familles dans les lieux où se manifestent des risques d'inadaptation sociale.
  • Protection de l'enfance, prévention de la délinquance, médiation, cohésion sociale.

Axes généraux d'intervention

La convention les définit dans son article 3, ils ont été élaborés à partir des travaux d'actualisation du schéma départemental enfance famille et de nos propositions, étayées par l'expérience et l'évolution du contexte :
« Dans le cadre des missions qui lui sont confiées, la Prévention Spécialisée met en œuvre des actions individuelles ou collectives qui visent à créer, à promouvoir, des solutions avec les jeunes en difficulté ou en risque de marginalisation et leur environnement.
Son intervention s'élabore à partir des diagnostics de territoire et des axes généraux d'intervention suivants :

  • Le soutien aux jeunes en difficulté dans leur parcours scolaire, aux jeunes des milieux scolaires secondaires en rupture ou en voie de rupture avec l'école,
  • L'aide à l'insertion sociale et professionnelle des jeunes : emploi, accès à l'autonomie, logement en renforçant l'approche partenariale avec les institutions compétentes vers le droit commun.,
  • La prévention des conduites à risques, qu'il s'agisse plus particulièrement des conduites addictives ou, plus globalement, de toutes les conduites de « mise en danger ».
  • Le soutien aux initiatives visant à renforcer le lien social et à prévenir l'isolement.

Principes fondamentaux

La convention tripartite (Conseil Départemental, Villes,et ASEA) en vigueur, qui a fait l'objet d'une réelle négociation entre les signataires rappelle les principes fondamentaux suivants :

  • L'absence de décision nominative à l'origine de l'action (dénommée « absence de mandat » nominatif dans les textes d'origine) :
    le jeune bénéficiaire de l'action n'est pas nommément désigné par une autorité, qu'il s'agisse d'une autorité judiciaire ou administrative.
  • La libre adhésion (du public) et la recherche de l'adhésion :
    il s'agit d'aller vers les jeunes en difficulté ou en risque de marginalisation.
  • Le respect de l'anonymat (des jeunes et des familles),
    conséquence directe des deux précédents principes, il rend possible l'instauration d'une relation de confiance.
  • Le travail en partenariat (inter-institutionnel), en concertation, en réseau sur un territoire.
  • L'adaptation des modes d'action et des horaires au public visé.

Valeurs

En cohérence avec celles de l'association, le service de prévention spécialisée s'appuie sur un certain nombre de valeurs fortes, humanistes, républicaines qui découlent des fondements et des principes ci-dessous :

  • le respect de la personne,
  • la promotion de la citoyenneté, la solidarité, la lutte contre les injustices et les inégalités sous toutes leurs formes,
  • l'engagement éducatif,
  • la capacité d'indignation et d'alerte.

Modes d'intervention

L'action socio-éducative comporte trois grands modes d'intervention :

  • Le travail de rue et présence sociale.,
  • L'accompagnement éducatif individuel ou collectif
  • Les actions collectives.
  • Le partenariat.

L'éducateur doit être en capacité d'accompagner individuellement des jeunes, d'intervenir sur des groupes constitués et de s'inscrire dans le partenariat.
Localement, chacun de ces modes d'intervention nécessite des compétences et des outils spécifiques.