connexion : déconnecté
Accueil
le Siège de L' ASEA49
l association ASEA49
le siege de l ASEA49
Protection de l enfance établissements
pole protection de l enfance milieu ouvert
pole insertion
pole handicap
pole soin
comité d entreprises
page d accueil des salariés
stages
citations
"Voilà quelque chose que l'enfant comprend très bien : pour lui, rien n'est plus vrai que ce qu'il désire."
Bruno Bettelheim
citations

Le S.I.E. Service d’Investigation éducative

- Renseignements pratiques -

cliquez pour voir le plan
25 Bd Marc Leclerc
49100 Angers
demande de renseignements
direction : 02 41 33 00 20
service : 02 41 335 959
02 41 335 963
""
Vue du batiment principal du SIOE

Le Service d'Investigation Educative est un service qui dépend de l'ASEA49 (Association pour la sauvegarde de l'enfant et de l'adolescent à l'adulte).
Il est habilité à exercer des Mesures Judiciaires d'Investigation Educative (M.J.I.E.), au civil ou au pénal, financées par le Ministère de la Justice (Protection Judiciaire de la Jeunesse).

Cadre juridique et administratif

  • Habilitation : JUSTICE
  • Population concernée : Mineurs de 0 à 18 ans
  • Financement : Protection Judiciaire de la Jeunesse
  • Capacité : 285 mineurs annuels
  • Effectif en personnel : 11,34  ETP

Mission

Ordonnée par les Juges pour Enfants, la M.J.I.E. civile doit permettre d'évaluer la situation du mineur et de sa famille (conditions matérielles d'existence, relations intrafamiliales, vie scolaire, santé et environnement) et tendre à une analyse de celle-ci (évaluation du danger pour le mineur et des potentialités de la famille à se saisir elle-même de sa problématique et à résoudre ses propres difficultés).
Cette évaluation doit aboutir à des préconisations fondées sur l'intérêt du mineur. Il s'agit d'une mesure interdisciplinaire pour laquelle interviennent un travailleur social et un psychologue mais où sont également sollicités d'autres partenaires en vue d'un bilan de santé, scolaire ou autres examens spécialisés (psychiatre…).
Un rapport de la situation est adressé au Magistrat au terme de la mesure dont la durée maximale est de six mois.