connexion : déconnecté
Accueil
le Siège de L' ASEA49
l association ASEA49
le siege de l ASEA49
Protection de l enfance établissements
pole protection de l enfance milieu ouvert
pole insertion
pole handicap
pole soin
comité d entreprises
page d accueil des salariés
stages
citations
"On ne peut comprendre la vie qu'en regardant en arrière; on ne peut la vivre qu'en regardant en avant."
Pythagore
citations

Le S.A.E.M O. - éVALUATIONS ET BILANS -

L'évaluation interne

L'évaluation interne du SAEMO a été transmise au Conseil Général le 15 janvier 2010. Sa réalisation, accompagnée par le CREAI Pays de la Loire et encadrée sur le plan méthodologique par le référentiel Périclès a mobilisé les équipes pendant plusieurs mois et s'est concrétisée par l'élaboration d'un plan d'amélioration.
Ce plan d'amélioration se décline en quatre axes :

  • Promouvoir l'autonomie, la qualité de vie et la santé
  • Personnaliser l'accompagnement
  • Garantir les droits et la participation des usagers
  • Protéger et prévenir
Chacun de ces axes a été, à son tour, décliné en un ensemble d'actions à réaliser à court, moyen et long terme. Ces actions à mettre en oeuvre sont de fait très opérationnelles et visent à mettre encore davantage en cohérence les valeurs et les principes qui fondent notre travail et la manière dont nous le réalisons.
Cette réflexion exigeante a été menée au sein du Groupe de Veille de l'Evaluation (GVE), regroupant des professionnels représentants à la fois les différentes fonctions et les six antennes du SAEMO, elle a permis de mettre en oeuvre un certain nombre de ces actions et d'en vérifier la réalisation.
Le GVE est aujourd'hui mobilisé pour permettre l'intégration du nouveau Projet de Service, actuellement en réécriture, des actions mises en oeuvre ou à réaliser dans le cadre de ce plan d'amélioration.

L'évaluation externe

Thématiques Observations - Recommandations
Evaluation interne
  • Associer les usagers à la démarche d'amélioration continue de la qualité.
  • Favoriser une démarche d'amélioration continue de la qualité.
Les bonnes pratiques professionnelles
  • Accéder aux recommandations de l'ANESM.
Conditions d'élaborations, de mise en œuvre et d'actualisation du projet de service
  • Actualiser le projet de service.
  • Elaborer une trame pour le Projet d' Accompagnement Personnalisé.
  • Elaborer des fiches de postes.
  • Préciser les modalités d'accueil d'un nouveau salarié.
  • Mettre en œuvre des critères objectifs mesurant l'impact des actions et leur efficacité.
Ouverture du service sur son environnement institutionnel, géographique, socioculturel et économique
  • Pas de recommandations
Personnalisation de l'accompagnement
  • La question soulevée est celle du Document Individuel de Prise En Charge (DIPEC) et de ses avenants.
Expression des usagers
  • Recueillir l'avis des usagers.
  • Favoriser l'expression des usagers.
Garantie des droits et politique de prévention et de gestion des risques
  • Etablir deux procédures :
    Gestion de la violence
    Prévention de la maltraitance
  • Prévention des risques professionnels.

Lever les recommandations des évaluations interne et externe

  • Clarification d'un certain nombre de process
    Si des procédures existent, elles ne sont pas suffisamment mises en avant dans un certain nombre de domaines ; il est donc nécessaire de les actualiser et de vérifier leur appropriation par l'ensemble des professionnels.
  • Les références théoriques
    Préciser les références théoriques comme cela est pointé par l'évaluation interne ; une démarche sera mise en œuvre au cours des 5 années à venir pour en préciser les contours, et acter l'existence de repères théoriques divers au sein même du service.
  • Gestion des déplacements
    Les déplacements pour les professionnels travaillant dans les antennes hors d'Angers sont importants ; suite à la nouvelle répartition des territoires (janvier 2014), une étude est à mener pour résoudre cette question récurrente dans le service.
  • L'avenant au DIPEC (Document Individuel de Prise En Charge)
    L'évaluation externe a pointé l'absence d'avenant au DIPEC et d'une trame de base. L'objectif est de mettre en place une trame simple, synthétique, facilitant la relation des professionnels avec l'enfant et/ou son représentant légal sans alourdir le travail de rédaction. Le document sera élaboré en 2015.
    Cette démarche viendra formaliser des pratiques déjà existantes, une façon de les mettre en exergue et de garantir la qualité de l'accompagnement.
  • L'expression des usagers
    De même, l'évaluation insiste sur l'obligation du service à mettre en place un moyen de recueillir l'expression des usagers et le recueil de leurs avis sur le fonctionnement du service.
    Si un questionnaire a été élaboré, les professionnels ont à s'en saisir pour le faire vivre, lui donner du sens tant du point de vue des familles que du service.