connexion : déconnecté
Accueil
le Siège de L' ASEA49
l association ASEA49
le siege de l ASEA49
Protection de l enfance établissements
pole protection de l enfance milieu ouvert
pole insertion
pole handicap
pole soin
comité d entreprises
page d accueil des salariés
stages
citations
"Les enfants sont des sages."
René Barjavel
citations

Le Dispositif d'éducation Spécialisée et d'Apprentissages (DESpA)

Développer les processus de socialisation :

Au travers des apprentissages de règles et de normes, il s'agit de favoriser l'acquisition et l'intégration pour chaque jeune, des manières d'être, de faire et de penser pour développer leur sentiment d'appartenance à notre société. Ces apprentissages doivent se réaliser en tenant compte de la trajectoire sociale individuelle en considérant que le groupe, porteur de références communes, est un vecteur qui stimule l'individu dans l'apprentissage des savoirs faire.

Accompagner le développement de l'autonomie :

Amener le jeune à penser pour lui-même, à définir ses besoins et identifier ses propres capacités tout en tenant compte de ses fragilités et des contraintes qui l'entourent.

Encourager la mobilisation des compétences et soutenir les apprentissages :

Valoriser le jeune à partir de ses compétences cognitives en lui faisant découvrir son potentiel propre. Soutenir sa progression en valorisant ses efforts et en donnant du sens à son développement personnel par :

  • La recherche d'expression, d'épanouissement personnel et de revalorisation narcissique.
  • Le renforcement d'acquis scolaires
  • Le dépassement de scolarités bloquées
  • L'insertion sociale scolaire et professionnelle.

Engager une parole humanisante '' bientraitante '' :

Prendre soin de la parole au quotidien dans des dispositifs d'écoutes et d'échanges par l'interrogation des sens qu'elle révèle. En favoriser l'apprentissage ou la restauration par le jeune, pour une compréhension de ce qui l'anime et l'entoure, afin qu'il devienne sujet et promoteur des lois du collectif pour qu'il assume sa place parmi les autres.
La parole permet de créer un « écart » un « entre deux » qui réintroduit la pensée et donc le langage comme mode de dépassement des situations de crise, de passage à l'acte, d'angoisse et de conflits.