connexion : déconnecté
Accueil
le Siège de L' ASEA49
l association ASEA49
le siege de l ASEA49
Protection de l enfance établissements
pole protection de l enfance milieu ouvert
pole insertion
pole handicap
pole soin
comité d entreprises
page d accueil des salariés
stages
citations
"Les enfants sont des énigmes lumineuses."
Daniel Pennac
citations

Le C. H. R. S. insertion : le public

Le CHRS INSERTION et plus généralement le CAVA a vocation d' accueillir et d'héberger en vue de leur insertion ou leur réinsertion sociale et professionnelle, des personnes majeures relevant d’une ou plusieurs situations visées par le décret CHRS n°2001-576 du 3 juillet 2001. L’exercice de ces missions exige une étroite coordination avec les différents acteurs de l’action sociale dans le cadre des orientations définies par le Schéma départemental d’Accueil, d’Hébergement et d’Insertion.

l'admission

Suite à l'orientation par le S.I.A.O.49 (Service Intégré d'Accueil et d'Orientation du Maine et Loire), l'entretien formalise l’admission avec le stagiaire. Il est animé par le référent social. Les deux professionnels référents seront désignés pour assurer les accompagnements sociaux et professionnels.
Pendant le séjour à l’hébergement et/ou à l’atelier, des modalités d’accueil plus adaptées seront proposées aux stagiaires en fonction de leur situation et de leur projet :

  • Hébergement avec atelier : Le stagiaire est hébergé par le CAVA et a une activité à l’atelier du CAVA.
  • Hébergement sans atelier : Le stagiaire est hébergé par le CAVA mais a une activité à l’extérieur (emploi, formation…etc.).
  • Atelier CHRS : Le stagiaire a un logement personnel mais une activité à l’atelier du CAVA.

Le public accueilli

Le CHRS accueille un public assez hétérogène en terme de caractéristiques personnelles, mais partage un dénominateur commun caractérisé par la privation d’emploi et l'absence de ressources puisqu'il échappe aux minima sociaux.
Cette pauvreté s'inscrit pour certains d'entre eux dans une misère sociale importante qui se conjugue non seulement à une privation matérielle, mais aussi à l'affaiblissement des liens sociaux, des ruptures conjugales et familiales et des difficultés de logement ainsi qu’une souffrance psychique.

La population accueillie recherche avant tout un hébergement ou un logement.
Nous constatons que pour la plupart d’entre eux le premier besoin exprimé est le besoin d’un toit. Sans domicile, pas d’adresse, pas d’existence administrative, donc pas d’embauche ou de scolarisation, pas de vie familiale...

Les supports écrits sont présentés et remis à la personne admise, à savoir :
Le livret d'accueil Le règlement de fonctionnement du CHRS
La Charte des droits et des libertés    

aides matérielles et financières

Dès l’arrivée de la personne, différentes aides sont proposées.
Elles sont de deux types : financières sous forme de CAP (chèque accompagnement personnalisé) et matérielles.
Elles permettent aux personnes accueillies de subvenir aux besoins du quotidien et offrent aussi la possibilité d’une autonomie dans différents domaines, que sont l’alimentation, le budget, l’hygiène, et les loisirs.
De façon plus générale, elles permettent d’apporter aux personnes plus de sécurité et une sérénité, qui vont être nécessaires pour impulser de nouveaux projets et une nouvelle période de vie.

La participation financière à la mise à disposition d’un appartement

L’aide financière consiste dans un premier temps à mettre à disposition un appartement. Pour cette occupation, le CAVA ne demande aucun loyer et autres frais d’énergie. Le CAVA a le statut de locataire ce qui dégage la personne de tous freins financiers pour occuper un hébergement. En revanche, la participation demandée est proportionnelle aux ressources de chacun.
Cette participation est d’ailleurs réglementée par la loi (Arrêté du 13 mars 2002), et également appropriée en fonction de l’occupation :
  • Elle est équivalente à 10% des ressources des stagiaires lorsque la personne occupe un logement avec un autre stagiaire,
  • et à 15% si la personne l’occupe seule.
Le CAVA émet le souhait de responsabiliser chaque stagiaire dans sa participation financière à l’hébergement, et surtout de l'amener progressivement à une réalité qui sera la sienne à plus ou moins long terme, celui de la location.