connexion : déconnecté
Accueil
le Siège de L' ASEA49
l association ASEA49
le siege de l ASEA49
Protection de l enfance établissements
pole protection de l enfance milieu ouvert
pole insertion
pole handicap
pole soin
comité d entreprises
page d accueil des salariés
stages
citations
"Près de nous, les enfants habitent d'autres régions que nous : l'inconnu, le divin inconnu les enveloppe."
Anatole France
citations

L’accompagnement social lié au logement - alt - ASLL


- Renseignements pratiques -

cliquez pour voir le plan
2 bis Avenue Balzac BP 211
49411 SAUMUR Cedex
demande de renseignements
02 41 673 181
02 41 502 322
""
Vue arrière du batiment principal du cava

« L'Accompagnement Social Lié au Logement a pour objet de permettre à des ménages d'accéder à un logement décent ou de s'y maintenir durablement, d'être autonome ou de parvenir à une plus grande autonomie.
La demande d'accompagnement social lié au logement est formulée, par un travailleur social, avec l'accord écrit du ménage pour lequel l'accompagnement est sollicité.
Pour les demandes, le Président du Conseil Départemental, sollicite l'avis d'une Commission Sociale Locale (CSL), dont le territoire d’intervention correspond à celui de la Maison Des Solidarités.
L'accompagnement est assuré par un travailleur social employé le Département ou par une association avec laquelle ce dernier a passé convention pour réaliser l'accompagnement social. Il doit intervenir en collaboration avec le professionnel à l'origine de la mesure. Cet accompagnement se déroule, sauf cas exceptionnel, au domicile du bénéficiaire ».

Mission

Le CAVA, dans le cadre d’une convention avec le Département et avec l’Etat, mène une action d’accompagnement social lié au logement.
En 2016, la convention prévoit 160 mois / mesure, se répartissant équitablement entre les mesures (orientations CSL / 80) et les mesures des personnes orientées par le SIAO (logements pour les personnes hébergées au CAVA en ALT/ 80).
Pour mener cette mission, le CAVA dispose de 0,50 ETP d’accompagnement social. Le choix institutionnel a été de répartir ce temps d’accompagnement pour favoriser une dynamique de réflexion d’équipe.

Les difficultés rencontrées par l’équipe dans sa mission

  • les adhésions difficiles : ce frein est lié aux problématiques psychologiques et à la difficulté à créer du lien social.
  • les difficultés de gestion budgétaire. L’équipe remarque également un nombre plus important de dossiers de surendettement.
  • les problématiques addictives entravent la gestion et la clarté du budget.

Très forte augmentation des problématiques « lourdes » (problématiques psychologiques, situation MDA) et nécessitant une prise en charge plus élargie et donc un temps d’intervention plus important.
Beaucoup de ces situations complexes sont orientées par la M.D.S. (Maison Des Solidarités), mais il faut améliorer le lien renforcé avec les assistantes de service social en référence de l’orientation. La relation avec les bailleurs sociaux n’est pas assez fluide : il est souvent nécessaire de multiplier les rencontres et les contacts pour faire obtenir un logement. 50 % des ménages dont l’objectif principal était l’obtention d’un logement se sont vus proposer un appartement par les bailleurs (chiffre bilan 2015).
Les sommes allouées par le F.S.L. (Fonds de Solidarité pour le Logement) pour l’équipement en mobilier et en électroménager ne sont pas suffisantes. Il est nécessaire de solliciter les partenaires locaux (Emmaüs, Aspire) pour compléter l’équipement lors d’une entrée en logement. Aujourd’hui ces partenaires ne peuvent plus se montrer aussi réactifs (grand nombre de demandes), ainsi l’équipement complet d’un logement peut demander plusieurs semaines. Afin de ne pas retarder l’entrée dans les lieux, le CAVA palie à cette situation en prêtant le mobilier et l’électroménager manquant.